Tract FO PAM

Déclaration du Syndicat Force Ouvrière au CE du 26/03 de l’usine de PAM sur le chômage partiel

Informé et consulté sur la mise en place d’une activité partielle de longue durée, le syndicat Force Ouvrière tient à attirer l’attention de la direction sur le fait que les salariés ne sont en rien responsables de la baisse d’activité et ne doivent aucunement en subir les conséquences.

Nous attirons également l’attention de la direction sur la portée de ses actes en matière de conditions de travail et de rémunération des salariés. Les différentes réorganisations, mutations, mobilité conjoncturelle et non remplacement des départs en retraite ne sont pas étrangers à l’augmentation inquiétante du phénomène de stress et de souffrance au travail.

La responsabilité de l’entreprise apparaît à Force Ouvrière évidente particulièrement à cause des réorganisations/désorganisations multiples, pertes  de repères, inquiétudes sur le devenir, absence de communication claire, etc… Force ouvrière estime dangereux le principe selon lequel il faut  d’abord baisser le prix de revient par tous les moyens, y compris par la mise  en place de chômage partiel, pour pouvoir sauver l’emploi.

Nous pensons que le recours au chômage partiel ne doit pas être l’unique variable d’ajustement d’une politique économique de rigueur. Alors que l’emploi et la lutte contre le chômage doivent être la priorité n°1, Force Ouvrière souligne que cela doit prioritairement passer par une politique économique ambitieuse, source de croissance par la consommation, l’investissement et la stratégie industrielle.

Enfin, et en vue de trouver une issue favorable à ce dossier, nous avons demandé à la direction générale des garanties de maintien de salaire ainsi que le placement de jours francs de chômage sur toutes les lignes concernées hors postes de nuit, fériés et dimanches afin de garantir l’équité entre tous les salariés – de l’ouvrier au cadre – sans les opposer les uns aux autres tout en tenant compte des revendications des organisations syndicales, et ce, bien évidemment en maintenant le niveau de rémunérations et des conditions de travail permettant de vivre décemment.

Dans ce contexte et au vu du manque de volonté de la direction d’accepter d’amender son projet par une garantie d’équité entre tous les salariés en minimisant au maximum leur perte de salaire. C’est pourquoi, le syndicat Force Ouvrière émet un avis défavorable.

Mots-clefs :, , , , , , , , , , , , ,

A propos de Force Ouvrière Saint Gobain PAM

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus